Info:

PANEL

Agriculture urbaine, développement durable et gouvernance

 
Selon l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’agriculture urbaine permet de créer des emplois, d’approvisionner les villes en produits frais, de recycler les déchets urbains et de renforcer la résilience des villes face au changements climatiques (FAO : 2014). Vecteur de développement économique, social et environnemental, l’agriculture urbaine est néanmoins fortement dépendante de certaines conditions comme l’accès au foncier ou les réglementations municipales.
 
Bien que de plus en plus d’efforts soient faits, l’agriculture urbaine n’est pas encore suffisamment intégrée dans les stratégies de planification des villes du Québec, tant et si bien qu’au lieu de devenir réalité florissante, elle ne reste que potentiel inexploité. Parce qu’elle n’est pas suffisamment régulée, l’agriculture urbaine peut aussi être source de nuisance et de risques sanitaires. Il convient dès lors d’avoir une réflexion pertinente sur les enjeux et sur les formes que peut prendre l’agriculture urbaine en termes de gouvernance mais également au rôle qu’elle peut jouer en tant que pratique s’inscrivant en droite ligne avec les trois piliers du développement durable que sont l’économie, la société et l’environnement.
 
 

Animation

 

Vincent Galarneau

Coordonnateur – Systèmes alimentaires de proximité chez Vivre en Ville
Membre fondateur du Réseau d’agriculture urbaine de Québec
 
 

Panélistes

 

Jean-Philippe Vermette

Directeur intervention et politiques publiques au Laboratoire sur l’agriculture urbaine
 

Johann Girault

Directeur général chez Les Urbainculteurs
 

Raphaëlle Bach

Candidate au doctorat en droit
Auxiliaire de recherche pour la Chaire de recherche en droit sur la diversité et la sécurité alimentaires
 

Riadh Mestiri

Ingénieur agronome
Candidat au doctorat en sciences géographiques

Info:
Salle : Le Cercle, 4e étage, Pavillon Alphonse-Desjardins
date : 2 mars 2019
heure : 13:00
durée : 90 minutes